• Event Time:

Le lundi du cinéma italien – Atelier Huit et Demi L’écran à trois points: la Sicilia nel cinema…
« Salvo » de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza

Capture d’écran 2015-12-29 à 10.52.20

 

L’une des révélations de la Semaine de la critique, à Cannes 2013. Un thriller abstrait et radical entre ténèbres et lumières, flottant sur la surface de l’attente. Comme un petit « arrière-goût d’années soixante » dans la méthode. Dans la fournaise de Palerme, un polar implacable entre Le samurai de Melville et Gomorra.

Salvo est un homme de main de la mafia sicilienne, solitaire, froid, impitoyable. Alors qu’il s’introduit dans une maison pour éliminer un homme d’une bande rivale, il découvre Rita, une jeune fille aveugle…

Le début du film s’apparente au film d’action, mais le récit prend ensuite la forme d’un thriller avant de voyager dans d’autres genres : il passe même par le western et d’autres références qui ne sont pas uniquement italiennes. L’élégance formelle du film est saisissante, en particulier grâce à la photographie de Daniele Ciprì et au courage de certains choix de mise en scène peu communs pour un film sur la mafia.

Présentation et débat animé par Domenico Simone (UCCA, Rome, Italie)