• Event Time:

Le lundi du cinéma italien – Atelier Huit et Demi.

L’écran à trois points : la Sicilia nel cinema…
« Belluscone. Una storia siciliana » de Franco Maresco

Le troublion du cinéma italien, Maresco avec son humour, son mauvais esprit et son ironie mordante est un spécimen unique en son genre.

Belluscone. Une Storia Siciliana se présente comme un faux documentaire… sur un vrai documentaire fragmentaire de Franco Maresco, malicieusement requalifié  d’« inachevé ». Le film envoie le critique de cinéma Tatti Sanguineti (dans son propre rôle) à la recherche du réalisateur, « disparu » après l’échec du tournage du film d’enquête qui l’obsédait, sur les racines dans la mafia sicilienne de l’ascension politique de Silvio Berlusconi, et des connexions avec l’émergence de chanteurs napolitains « néo-mélodiques » (pop) managés par l’imprésario palermitain Ciccio Mira et chantant les louanges du « Cavaliere ».

Difficile de rater ses effets comiques avec un matériel réel si hallucinant sur les collusions entre la politique, le spectacle et le crime organisé. Belluscone est un film revigorant, flippant et salvateur. Présentation et débat animé par Domenico Simone (UCCA, Rome, Italie)